Être ardemment à moi-même

christian bobin avec nathalie mahé tschiember

untitled14

La profondeur c’est le silence.

Ce silence vivant parce qu’il vibre en moi. La vie est silencieuse, elle avance et ne dit rien. Elle fait son chemin. Nous la décorons de nos peines et de nos joies. Elle porte les rubans tristes ou chatoyant de nos états d’âme. Toujours, elle va de l’avant. Les questions sont mes misères quand je ne la vois pas.

Son silence lumineux n’est perçu que par l’attention que je porte en moi.

Nous sommes lumière quand nous apportons de l’amour à ce monde.

Nathalie

untitled14

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close